Uruguay

Granja "La Esperanza Sabalera"


Ferme modèle collective – le «filet de l'espoir»


Granja - La Esperanza Sabalera

Cette institution est une association civile sans but lucrative créée le 10 août 1989 dans la ville de Juan Lacaze en Uruguay avec la mission de coopérer dans l'intégration sociale pleine des personnes handicapées. Elle travaille pour améliorer les conditions et la qualité de vie collective de personnes avec handicap en visant leur habilitation sociale.

La Granja (ferme) cherche à promouvoir un marché du travail intégrateur et elle considère l'emploi des personnes avec handicap comme une opportunité pour tous d'améliorer l'environnement social et promouvoir la solidarité. La création d'emploi pour des personnes handicapées est la priorité de l'institution puisqu'elle a la certitude de ce que cela permet d'obtenir la plénitude de ces personnes par leur intégration par le travail.

Depuis vingt ans cette ferme fonctionne au service de jeunes et d'adultes de différentes capacités. Avec son travail quotidien, elle promeut la formation et le travail dans les tâches de ferme visant l'inclusion sociale par le travail dont ils et elles partagent la volonté d'entreprendre.




Las Actividades de la Granja No son religiosas, No son políticas con banderas, son libres y orientadas por personas que No respondemos a Intereses de Empresarios, Políticos o Religiosos y cuidamos celosamente que alguno de ellos pueda UTILIZAR las acciones de JÓVENES y Adultos en su beneficio.




  Le Mémoire

Nous les membres de cette communauté et les habitants du quartier, nous apportons dans ce mémoire les réflexions et les actions dans lesquelles nous sommes engagés en vue de rechercher des soutiens.


  Le Recyclage

Nous nous sommes rencontrés dans la ville de Juan Lacaze du Département de Colonia, Uruguay lors d'une réunion avec des représentants de la Municipalité, du Département et autres personnes intéressées, et nous avons discuté de nos besoins et, en particulier, de ceux des jeunes et des handicapés et des possibilités et propositions pour le développement personnel, dans le respect de l'environnement.

L'emploi est devenu rare. Une possibilité de travail, dans le cadre d'un service communautaire, serait d'aller récolter le carton jeté tous les jours dans la rue par les commerces et habitants du quartier. Certains membres de la communauté ayant analysé et compris la réalité locale, ont vu que cela serait possible avec un soutien des autorités et des particuliers intéressés. La municipalité soutient cette idée, le groupe communauté social l'approuve et la soutient et la commission de l'environnement encourage les entreprises à participer en gardant les déchets de carton pour être recycler par la section «Resiclar» de la Granja.


  Engagé dans la réalité

À Colonia, Juan Lacaze, Villa Pancha, Minuano, Cosmopolitan et autres, nous observons que la plupart des résidus trouvés dans les rues, les places, les plages, les portes des magasins, etc., sont composés de matériaux recyclables, dont le carton et le papier. On peut noter que le recyclage du verre ainsi que de grandes quantités de paquets est également possible.
Une équipe de jeunes et des adultes tentent de recueillir le carton et le vendre pour générer des ressources qui contribuent à la santé financière de la Granja Sabalera, associée aux "Hope Farms". La récolte est pris en charge par des institutions publiques et privées, des gens d'affaires locaux, des individus et des communautés organisées ainsi par la Municipalité.
Nous pensons que ce service va générer un bénéfice pour tout le monde.
Elle peut être soutenue parce que le papier et le carton sont excédentaires dans les endroits que nous visitons et nous sommes en mesure de nous livrer à la collecte du carton dans toute la ville, y compris dans la zone Villa Pancha. La diffusion est réalisée par le bouche à oreille, par la commission de l'environnement et les médias locaux.


  Nous apportons des idées et du travail honorable

Le pasteur local, certains résidents des membres de la communauté, les jeunes Sabalera Espérance, éducateurs, conformément au Commission Directive de la Granja, apportent des idées et réfléchissent au travail nécessaire pour atteindre ces objectifs.
Les adultes de la communauté et d'autres participent volontairement à l'expérience, à l'animation et à la formation professionnelle et trouvent les contacts pour dynamiser l'expérience.
Avant sa faillite, l'entreprise de papier «Fanapel» nous pesait le carton récolté mais aujourd'hui, avec la fermeture de la société, nous devons trouver une autre façon de peser.


on prépare le marché

  «Du dire au faire»

Octobre 2016 à Mars 2017

Un an s'est écoulé depuis cette première réunion.
Nous sortons récolter les lundis et les mercredis matin et conséquemment, nous constituons des stocks dans des locaux prêtés par la paroisse.
Nous avons vendu plus de 9'000 mille kilos de carton très peu payés, mais nous contribuons au nettoyage de la communauté, acquérant de l'expérience à cet égard. L'argent de la vente est de 1 peso par kilogramme ce qui est très peu et nous pourrions avoir un meilleur prix de si nous pouvions compresser le carton et en faire des ballots plus pesants.
Nous envoyons ce mémoire de ce projet au Comité de l'environnement avec quelques photos.

Nous pensons que ces efforts contribueront efficacement à lutter contre le gaspillage. Ces actions font du bien dans la société et cela produit toujours des fruits au-delà de ce que l'on peut constater, parce qu'ils provoquent au sein de de la société un bien qui tend à se répandre toujours, parfois invisiblement.
De plus, le développement de ces comportements renforce le sentiment de dignité et de responsabilité, donne une plus grande profondeur à la vie, nous permet de comprendre qu'il vaut la peine de travailler pour le monde que nous voulons. Nous participons ainsi à l'effort de sensibilisation collective et responsable pour la préservation de l'environnement et de la Terre et pour l'aide aux pauvres.
On ne traite pas de tant d'idées, mais d'abord de motivations qui surgissent de l'esprit humain qui alimentent la passion tout en soignant la Maison commune.
Nous n'avons pas besoin de doctrines pour n'atteindre de grandes choses, nous avons besoin de quelques mobiles intérieurs qui nous poussent, motivent et donnent un sens aux actions personnelles et celles de l'équipe et cela n'est pas une mystique !
Étant donné que beaucoup est en jeu, nous avons besoin du soutien des institutions et des gens ordinaires pour apprendre à soigner et à éduquer les uns les autres là où nous vivons. Nous devons aussi pouvoir sanctionner les atteintes à la nature et au tissu communautaire.
Ce sont des motivations qui engagent l'esprit humain et qui alimentent la passion pour soigner notre maison commune. Nous sommes un groupe avec des idéaux qui valent plus que mille discours. «Si les déserts extérieurs se sont multipliés dans le monde, c'est parce que les déserts se sont étendus à l'intérieur des personnes.» (Pape Francisco)


  Nous évaluons et planifions

Les commerces de la région, qui ont compris aujourd'hui l'intérêt de récolter le carton, se sont joints à nous et nous ne voulons pas perdre cette opportunité de mettre fin à ce gaspillage de carton jeté à la rue. Forts de ces pratiques, nous pensons que nous pouvons améliorer la récupération du carton et lui donner une plus grande valeur ajoutée. Nous n'avons toujours pas de moyens adéquats pour récolter le carton, à présent nous le faisons avec une petite voiture prêtée et la camionnette paroissiale de peu de capacité. Pour le moment, nous avons demandé à l'Intendance de Colonia de pouvoir circuler avec un tracteur et une remorque – que nous possédons déjà – mais il nous n'est pas permis de circuler ainsi.

Nous aurions besoin d'un véhicule utilitaire avec un plateau de chargement et d'une presse à carton pour le comprimer en ballots.

Nous espérons trouver des personnes, des institutions et des appuis sociaux pour appuyer cette initiative qui construit avec les jeunes adultes de nouveaux moyens pour leur insertion et leur intégration sociale.

En vous remerciant de l'intérêt que vous porterez à nos projets...


pour La Granja Sabalera :
Luis Cabrera  et  Marino Giúdice


Juan Lacaze, Département de Colonia, Uruguay, le 11 Novembre 2016


Marino Giudice


À propos de la Granja



Les activités – maraîcher, jardinage, marché, récolte de carton :


Un apprentissage bienvenu pour les défavorisés et les handicapés !

La Granja permet à de nombreuses personnes de sortir de leurs conditions de pauvre et de démuni en les permettant d'apprendre les métiers de la terre, de tenir des stands de légume au marché et de participer dans des actions communautaires. C'est une école de vie et un premier pas vers l'indépendance.


jardin

jardin

Jardins potagers

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


marche

Le marché, un formidable et fantastique moyen de socialisation !
marche
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
En marche quand il le faut !

actions
On répare des chaises !

actions
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Opération "Carton" !

actions
On récolte le carton !

actions

Nous cherchons activement des fonds pour acheter un fourgon à plateau plat et une presse à carton.

 


vue paronamique



Fiche d'idéntité :
______________________________________________________

Nom :

Granja La Esperanza Sabalera

Dirección :

Ruta 54 km.1 cerca del estadio

Ciudad :

Juan Lacaze

Departamento :

Colonia

Teléfono :

4586 3085 | Fax 4586 3085

Referentes :

Eduardo Geymonat, Coordinador

Resumen :

Desde hace veinte años funciona en Juan Lacaze esta granja al servicio de jóvenes y adultos con capacidades diferentes. Con su trabajo diario, apunta a promover la capacitación y el trabajo en tareas de granja tendientes a la inclusión social y laboral de quienes participan del emprendimiento.

Tipo :

Organizaciones de atención y servicios

Áreas de trabajo :

Inclusión social, Trabajo y producción

Subáreas de trabajo :

Discapacidad, Reinserción y capacitación laboral




Granja – Liens


Sur "YouTube"   –   www.youtube.com/watch?v=9IGjldzhS04

Sur "MapeoSoc" –  www.mapeosociedadcivil.uy/granja-esperanza-sabalera/

Sur "Facebook"  –  www.facebook.com/granja.sabalera?hc_ref=OTHER

"Hope Farms"   –   hopefarmfw.org/

Des photos de   –  la récolte carton

Pour imprimer   –   Page de présentation






Les Jeunes


retour au sommaire "Uruguay"




Dossier préparés par
©Georges Tafelmacher & SuisseForum




  ce site est hébergé par
LeVillage.Org

Haut de page

Valid XHTML 1.0 Transitional