Uruguay

fondation Minuano

La fondation «Minuano»


aide aux jeunes en difficulté


S O M M A I R Eatelier - fondation Minuano

- La Fundación   -   «Minuano»
- L'inauguration   -   de l'atelier !
- Premiers pas   . . .   Réalisons atelier !
- Premiers   . . .   cours !
- Réalisations   -   beaucoup avec peu !
- Photos   -   des travaux !
- De jour en jour...   . . .   au fil des jours !
- On construit...   . . .   des cabanes !
- Les animateurs   . . .   à l'œuvre !





On démarre enfin...

OUI on peut... !

GPT

atelier - 1er équipe

La première rencontre de la première équipe... la réu des bonnes intentions et dispositions

La première réunion de chantier où Gustavo nous a fait un de ses magnifiques speechs à son habitude dans lequel il a fait l'historique de la naissance de la fondation de sa fille chérie trop tôt décédée il y a exactement trois ans, jusqu'à mon arrivée tant attendue pour démarrer les cours d'ébénisterie pour jeunes qui se cherchent.

Gustavo nos hizo una foto histórica comienza hace tres años con historia de Patty que fue una gran inspiradora de un sueño de obra social. Una de las obras es el aprendizaje al trabajo, para que los jóvenes puedan encontrar ganarse la vida con un salario dentro de un ideal humano. Entonces esta fundación es la continuación de un ideal de vida. Donde se aprende la realidad del mundo, del trabajo, en función de una globalización humana.

atelier - 1er équipe

Esta fundación o institución es un ideal para plantar una semilla que dará frutos para todos y sera ocasión de servir. También que sea una vocación para que todos podamos cumplir un cuadro que de sentido a la vida. Nuestros ideales son : formar este curso para que cada uno de nosotros tengamos la posibilidad de poder construir nuestras propias casas y muebles. El objetivo es dar la oportunidad a los jóvenes la capacidad de encontrar un objetivo en su vida.
En este sentido la madera es la base de la sociedad y la base del taller es la herramienta del comienzo de un nuevo emprendimiento.

La idea es que todos hagamos un equipo. Que trabajemos por nuestros propios sueños. Por los sueños de Patty. No porque ella ya no este entre nosotros no quiere decir que no sigamos. Debemos llevar como parte de nuestro día a día el «se puede» de Patty. Sus ideales, sus sueños eran levantar un grupo y formarlo hacer de el un gran ejercito, un ejercito de personas con sueños, ideas nuevas. Que cada un de nosotros compartamos nuestras ideas, nuestros sueños. Pero eso se logra solamente en unidad y que todos seamos uno.
Estamos hoy aqui para emprender este viaje nuevamente. Un viaje llenos de proyectos y para continuar con un sueño, el sueño de Patty.

La fundación es de todos y non de ambición personal

Continuar y armar un sueño, darle fuerza !

Un solo equipo = juntos por el sueño de Patty «Se Puede !!!»


atelier - 1er équipe



L'inauguration

pour donner sens à ce projet !

le 17 janvier 2015

Discurso de Jorge Tafelmacher para la ceremonia de inauguración

En primer lugar, muchas gracias por su invitación que me apresuro a aceptar puesto que por haber aprendido todo por mí mismo, creo que la mejor manera de utilizar todo la experiencia que he ganado en más de cuarenta años de trabajo duro consistiría en mostrar a los jóvenes que no han tenido mi oportunidad, cómo trabajar, cómo instalar un taller, cómo hacer más con menos, cómo crear y construir muebles, carpintería, y todos los fundamentos de la práctica profesional.

También me gustaría compartir con los demás mis experiencias profesionales. En fin, me da ganas de trabajar en una fundación que ayuda a las personas que no pudieron tener mi oportunidad y quiero ayudarles a realizar estos ideales.
Tengo la intención de enseñar a estos jóvenes a utilizar herramientas, a realizar un taller de trabajo, a construir sus vidas. Y también para enseñarles los conceptos básicos de la auto-gestión, la resolución de conflictos a través de las técnicas de la no-violencia, de la mediación y de la cooperación, en definitiva, a ser hombres y mujeres independientes y auto-suficientes, capaces de relacionar de tal manera que todo el mundo puede construir una sociedad verdaderamente humana !
Pienso que necesitaría por lo mas de dos meses para hacer algo de constructivo. He dejado mi familia para dar mis tiempo para este sueño y espero plantar une semilla qui va a crecer y multiplicar. En dos meses, quiero establecer los bases del taller para que podemos construir muebles, cabañas para construir su propia vida en el cuadro de une obra colectiva. Tengo muchas ganas a empezar este experimento, porque ahora estoy claro con mis ideales y quiero poner en practica así mis capacidades !
Gracias de permitirme a participar en su proyecto «Minuano», y espero ser a la altura de sus expectativas !

Minuano, el 17 de enero 2015

atelier - inauguration

retour au sommaire



Premiers pas...

réalisons un atelier... ensemble !

Ce qu'on peut faire avec le strict minimu, beaucoup avec peu !

Mes amis de l'Uruguay m'ont faire venir pour que je puisse aider les jeunes paumés de la vie, les cassés, les "pas-de-chance" et à animer leur fondation...
Je les propose d'apprendre à manier le rabot, à tenir un atelier, à travailler, à construire leurs vies, bref, à devenir des hommes et des femmes indépendants, auto-suffisants, capables de relationner d'une manière à ce que tout le monde construisent une société réellement humaine !
Je vais tenter cette expérience étant au clair avec mes idéaux et ayant bien définis mes capacités !!!

atelier - Minuano
atelier - Minuano

©Tafelmacher

retour au sommaire



Les premiers cours

de l'utopie à la pratique...

réflexions et plan de travail

Es un retorno a los básicos donde se aprende a trabajar !

Fondamentalement, il s'agit de construire un projet en apportant mon expertise en matière de travail et de métier et de construire avec les jeunes un projet où nous allons constituer des ateliers où nous allons pouvoir former des jeunes, qui n'ont pas réussi leur parcours scolaire ou leur apprentissage, à des métiers simples de restauration, de réparation et d'entretien de meubles, menuiseries, ferblanteries, maçonnerie, etc., pour qu'ils puissent travailler utilement envers la société et les démunis... et, accessoirement, se construire et construire leurs vies !

atelier -  Fondation Minuano

GPT

retour au sommaire



de la théorie à la pratique...

Cours sur bois – travaux manuels

Le projet se construit concrètement et l'ambiance est formidable, tous faisant le nécessaire pour que tout aille bien...

Pour commencer, dès mercredi, nous sommes allé à Montevideo (à 140km) pour achater de l'outillage pour l'atelier. Nous avons dépensé des fortes sommes car ici en fait, les choses sont importées et coûtent chères, une varlope "Stanley" se vendant à $600 par exemple, ce qui fait que nous n'avions pas d'autre choix que de se rabattre sur du "made in China" fait avec du métal si mou que le taraudage des boulons se cassent si on ose les serrer la moindre. Mais bon, pour le moment, cela servira surtout pour les cours et si un jour cet atelier deviendrait plus "profesional", on peut toujours faire venir de meilleur équipement des USA.
Ces temps, je suis en train d'installer cet atelier avec l'aide de quelques jeunes qui ont déjà quelques expériences dans le travail manuel et de quelques "profesionales" qui nous aident avec les grosses œuvres, les soudures des fenêtres métalliques, la réparation du toit, etc., mais l'essentiel, c'est quand même moi et mon équipe de jeunes qui faisons la plupart des travaux et nous allons même carrément fabriquer les établis de menuisier, ne trouvant rien ici qui pourrait servir. Nous avons trouvé deux vieil établis que nous devons déjà commencer par restaurer, un sacré "challenge" !
Les élèves sont gentils tout pleins, pleins d'enthousiasme et d'envie de faire qui fait très plaisir et je suis vraiment étonné de voir à quel point ils sont capables d'apprendre et ils sont prêts de se lancer dans des travaux que je pensais être au-dessus de leurs moyens - percer, scier droit, agencer des râteliers, etc.


atelier

atelier

"Planning" versión española


retour au sommaire



Réalisations

Les accomplissements...!

Les jeunes se prennent au jeu...


On a commencé par installer un atelier avec ce qu'il y a de plus simple...
...des bouts de bois
atelier Minuano

la vie a commencé !
...bien entourée
Atelier - fundacion Minuano

...sur le pont
atelier - fondation Minuano

Contents de leurs réalisations
...les jeunes
atelier - fondation Minuano

du râtelier...

atelier - fondation Minuano

...à l'atelier !
atelier - fondation Minuano
atelier - fondation Minuano

©GPT

retour au sommaire



Au fil des jours...

de jour en jour...!

Les jeunes sont enthousiastes...


L'atelier commence à prendre forme et ressemble plus à un endroit où on travaille et les jeunes sont de plus en plus enthousiastes et tous excités de faire quelque chose, les uns des bancs de travail, les autres des socles pour les machines et chaque fois, je les montre comment scier, percer, découper, raboter, et tous les gestes du parfait menuisier.
atelier Minuano


Il y a même une fille parmi eux qui veut tellement apprendre que j'ai de la peine à la calmer et de lui faire scier tranquillement, sans forcer, sans pousser comme une folle, juste laisser faire la scie et se contenter de la guider en suivant les traits...
atelier Minuano

Ils ne cessent de me réclamer encore du travail et de me demander tout le temps «Profesor, que puis-je faire à présent ??». Bien sûr que je m'empresse de leur donner du travail et du dur labeur avec cela et ils font preuve d'une volonté sans pareille. Bon, des fois ils râlent un peu et trouvent cela pénible mais ils s'y mettent avec une ardeur qui fait plaisir à voir !
atelier Minuano

Même les plus difficiles deviennent des agneaux quand ils comprennent où sont leurs intérêts et ne tombent pas dans la rébellion anti-vieux quand le vieux en question les traite comme quelqu'un de bien malgré leurs simagrées. Je suis très content d'avoir pu mettre en pratique mes théories éducatives non-autoritaires et de voir qu'elles marchent trop bien en les couplant aux idées participatives et collaboratrices tant prêchées pendant tant d'années !!
atelier Minuano
Mais il ne reste pas moins que tout cela est très dur et même pénible compte tenu de la chaleur, de la rusticité du lieu, de ma difficulté avec la langue pour me faire bien comprendre, du trop plein d'énergie de ces ados qui sont finalement extrêmement exigeants et veulent déjà être des experts avant même d'avoir appris les quelques bases du métier. Comme je maintiens le rythme et que je suis constamment près d'eux pour corriger qui un geste, qui une difficulté, ils me respectent et nous n'avons aucun problème même si certains adultes trouvent qu'il y a trop de bruit qu'ils prennent pour du chahut que ce n'est pas.
atelier Minuano


Mais mon plus grand souci est de voir à quel point le temps passe vite et que nous sommes déjà dans la troisième semaine de cours, et si vite que la mi-mars sera là avant même que je puisse m'en rendre compte !

 
Les jours se succèdent mais ne se ressemblent pas car tous les jours, nous sommes confrontés à toutes sortes de problèmes et difficultés comme, bêtement, celui de la mauvaise qualité de l'outillage. Cela m'a pris plusieurs heures de travail assidu pour régler les rabots pour qu'ils rabotent bien; il fallait les démonter complètement, refixer correctement les poignées, le support du fer, ensuite, réajuster le contre-fer, même refaire le plat de la semelle qui était carrément ondulée. C'est seulement ainsi que j'ai pu enfin montrer aux stagiaires comment raboter et qu'ils ont pu le faire eux-mêmes sans trop de peine !
atelier Minuano



atelier Minuano
atelier Minuano



atelier Minuano
atelier Minuano


Le plus impressionnant, ce sont ces filles qui travaillent et apprennent plus assidûment et avec plus de sérieux que tous les garçons réunis. Même les plus petites sont capables de scier mieux que les grands !
atelier Minuano


On peut voir le travail qu'à demander cet atelier en observant les réparations extensives faites sur l'établi qui branlait dans tous les sens et qui nécessitait des bouts de bois dans tous les coins ainsi de quelques contre-fers en X pour le stabiliser !
atelier Minuano

L'atelier est parfaitement fonctionnel, les machines tournent et on y travaille !

    atelier Minuano

atelier Minuano

On les apprend même à dessiner des plans de travaux, comme par exemple, ce cadre !

atelier Minuano
 

Le passage du temoin 
atelier Minuano

atelier Minuano


Les idéaux de l'atelier idéal !
atelier

©GPT

retour au sommaire



Les travaux...

réussis... ensemble !

Photos des exercices !


Les jeunes sont de plus en plus enthousiastes et tous excités de leurs exercices, des cadres avec quatre assemblages, des petites tables basses et se débrouillent bien à force de leur montrer comment scier, percer, découper, raboter, et tous les gestes du parfait menuisier.
travaux atelier Minuano

Ils font bien les exercices mais à la façon uruguayenne !
travaux atelier Minuano

Les premiers assemblages pour de vrai...
travaux atelier Minuano

Les premiers cadres pour de vrai...
avec plan...!
travaux atelier Minuano

Des bancs fait avec des restes de lits...
travaux atelier Minuano

Des petites tables basses...
travaux atelier Minuano

Quelques petits travaux de réparation...

travaux atelier Minuano
travaux atelier Minuano

...et les résultats...

travaux atelier Minuano
travaux atelier Minuano

l'armoire de la Dame Raffo...

travaux atelier Minuano
travaux atelier Minuano

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

travaux atelier Minuano
La paroi des réalisations

©GPT

retour au sommaire



On construit aussi...

des petites maisons... ensemble !

Un travail communautaire pour la communauté !

Information sur le côté pratique des cours donnés par Georges

Llegaron lunes a la oficina del  «Proyecto Ñandé», como lo habíamos acordado estaba presente Carlos (20 años) por quién se me había ocurrido hacer la invitación al equipo o sea Roberto, Georges y Facundo.
Vimos los talleres de Herrería y carpintería para lo pedagógico de la Escuela de Oficios, fuimos a ver las casas en madera sobre construcción de plateas con muros cortafuegos – aunque no se pudo entrar por falta de cascos y elementos de seguridad, solo Facundo, Roberto y Georges se acercaron a cierta distancia de las plateas construidas para observar algunos detalles.
Era necesario hablar con Georges, Roberto y Facundo integrando a Carlos para expresar en otro ámbito – pertinente a la construcción – ideas de lo relacionado con: el Proceso, lo pedagógico, lo social y lo productivo o sea construir criterios comunes.
Era de esperar que la propuesta con respecto a le PEDAGÓGICO no se entendiese así que luego de preguntarles si se entendía el término: pedagógico, explique el sentido de la iniciativa a encontrarnos aquí.
La Construcción de este proyecto para Fundación Minuano como Dirección debe tener tres ámbitos bien definidos y en los que deberíamos hacer consensos luego de dialogar: lo social, lo pedagógico, lo productivo haciendo siempre centro en la persona de cada participante. Por un pedido de Georges en el que entiende que debe destinarse más tiempo al proceso pedagógico y tenerse en cuenta como productivo, a lo que proponemos de común acuerdo: dedicar tiempos de Facundo y Roberto en las mañanas al acompañamiento personalizado de los procesos de aprendizaje de todos los alumnos del curso.
Propuse que Facundo y Roberto tienen que estar en los talleres de la mañana al menos dos horas para acompañar personalizada mente. Richard también participó luego de mi propuesta asegurando que sería conveniente que el acompañamiento fuese toda la mañana y por cuatro horas para aprovechar al máximo el tiempo de estadía de Georges en Uruguay.
Sugiero registrar el proceso de cada alumno junto con su trabajo específico.
Dedicar el tiempo de la tarde al armado y llenado de la platea acordando colocar el nylon y armar los hierros entre martes y miércoles en la tarde con la participación de Georges y varios de los alumnos e incluir una o dos de las chicas.
Al comienzo de la conversación se vio que eran solo Facundo y Roberto para armar la platea y colocar madera, nylon, hierro y demás luego vimos que Carlos también puede y tiene ganas de acompañar y aprender, Victor también, Georges también, el hijo de Fernando, la hija de Estela y ya eran cinco, entonces pusimos como objetivo llenar la platea el jueves a la tarde sin detener las clases en el curso.
Luego de esta reunión acordamos que podría enviarse el próximo martes después de semana de carnaval para llevar hacia Minuano: chapas de revestimiento, madera para perimetrales, cartón asfaltado, yeso, cerámica, binda, chapas de techo y lana de vidrio.
Con la propuesta de hacer una buena CASA en todos los aspectos y sabiéndonos capaces de hacer lo que nos proponemos antes de que se vaya Georges, nos despedimos, no sin antes quedar de acuerdo en que buscarían la forma de trasmitir a Dalba y a Gustavo todos los elementos tratados en la jornada.

Marino 16 de febrero de 2015

* * * *


Pour donner un objectif réalisable aux jeunes pour les motiver encore plus, nous avons décidé de construire une petite maison en bois pour la maîtresse de l'école locale.
cabane Minuano

Nous allons tout faire depuis les fondations, à la construction des murs en panneaux et lattes, l'aménagement intérieur et diverses finitions pour rendre ce lieu habitable et confortable. Et tout cela bénévolement pour les beaux yeux de la maîtresse...!
cabane Minuano

On doit d'abord marquer la maison au sol par des techniques de mesure datant des Égyptiens avec des bouts de ficelles, quelques planches et un niveau fait avec un simple tuyau transparent !
cabane Minuano

Comment un terrain vague devient une maison !

cabane Minuano
cabane Minuano

Les fondations d'une maison !

cabane Minuano
cabane Minuano

On coule le béton !

cabane Minuano
cabane Minuano

On monte des murs !

cabane Minuano
cabane Minuano


Une toute petite maison mais une grande œuvre sociale !

* * * *

Une toute petite maison mais une grande œuvre sociale !

communication de Marino Giúdice

Le «Taller del Camino» et la «Fondation Minuano puede»Marino - fondation Minuano avec la participation de Georges Tafelmacher comme éducateur dans la menuiserie, a proposé la construction d'une maison de bois et d'autres matériaux. Cette construction est un outil de rencontre et d'apprentissage de la vie pour apprendre à construire des maisons en bois et de prendre soin de l'espace et de l'environnement. Ce sera un outil pour créer des liens sociaux participatifs, soit des réseaux en relation avec les besoins de la région en termes d'habitat, de bon voisinage et de respect de l'environnement. Ces ateliers se déroulent le jeudi et aussi le samedi au sein de la «Fondation Minuano puede» à l'image des cours proposés aux adolescents et aux jeunes des deux sexes qu'a débuté Georges Tafelmacher en Janvier et qui est désormais dirigé par Facundo et Carlos qui travaillent l'après-midi sur le chantier de la petite maison. La construction a débuté la première première semaine de Février et la maison sera prête pour le service à une institution publique dans la région d'ici quelques mois. Ces cours permettront aux participants intéressés de connaître les formes de bio-construction et aussi la technique des cloisons sèches. Deux jeunes travailleurs de Montevideo ayant une expérience dans les constructions en bois y participent.

Apprenons en travaillant, travaillons en apprenant !

petite maison

MINUANO PUEDE.... SI !!!


Petite maison, grande œuvre sociale !!

Avec cette construction, nous désirons démontrer que les gens eux-mêmes peuvent construire leurs propres maisons avec l'aide des voisins, de la famille, de la "Fundación MinuanoPuede"* et ses cours de menuiserie et cela s'appelle «auto-construction» !
Les cours servent à perfectionner les capacités et les aptitudes des gens pour qu'ils puissent construire en totale confiance, avec connaissance et efficacité. C'est le pédagogique au service de la construction et du social !
Grâce aux conseils de personnes comme Marino Giúdice, nous avons la capacité de construire cette maisonnette avec le professionnalisme nécessaire pour qu'elle soit bien faite, confortable et solide !
Cette petite maison est aussi un idéal pour démontrer qu'avec notre propre énergie et volonté, par soi-même et avec les gens ensembles, nous pouvons faire de grandes choses !

VIVA MINUANO !!!

Georges Tafelmacher - el Profé


solidaires

©GPT

retour au sommaire



Les animateurs...

à l'œuvre !

avec l'esprit de sacrifice y abnégation !


Facundo

Facundo

Mon remplaçant...
lorsque je partirai !

GPT

GPT

Roberto

Roberto

Pati

Patricia

atelier - toute l'equipe
Toute l'équipe !!

- - - - - - - - - - - - - - -



Centre artisanale «Minuano»

atelier - fundacion Minuano






Liens

La fundación Minuano - puede !

Minuano - localisation

Marino Giúdice  -  La madera para el teller y sus instalaciónes

Patty Raffo Laport - fondatrice et animatrice passionnée -

- décédée le 17 janvier 2012

TECNOAMBIENTE SRL  -  L'entreprise qui aide à financer la Fundación

Projecto Ñandé  -  Construction de petites maisons




Citations philosophiques


«Nada debemos esperar... sino de nosotros mismos !»

*   *   *   *   *   *   *   *  

«N'attendez rien des autres mais tout de nous-mêmes !»

*   *   *   *   *   *   *   *  

«Quien verdaderamente está comprometido con la vida,
Nunca deja de caminar !»   El Aleph

*   *   *   *   *   *   *   *  

«Haz lo que puedes y hazlo con todas sus fuerzas, su perseverancia y su atención comprometido, como si su vida dependiera !»   GPT

*   *   *   *   *   *   *   *  

«Je ne vais pas en Uruguay pour trouver quelque chose
mais parce que je me suis trouvé !»   GPT

*   *   *   *   *   *   *   *  





sin el trabajo de cada uno, todo esto no seria posible...
fundacion Minuano
LA GRAN FOTO EN SIMBOLO DE QUE SE PUEDE !
UN GRAN SUEÑO PARA NUESTRA COMUNIDAD,
PARA NUESTRA SOCIEDAD...  !
MINUANO PUEDE...!!!



Dossier préparés par
©Georges Tafelmacher & SuisseForum




  ce site est hébergé par
LeVillage.Org

Haut de page

Valid XHTML 1.0 Transitional